Conseil pose de fenetre

Les fenêtres, ce sont des menuiseries à caractères indispensables dans une demeure. Sans elle, la lumière du jour, ainsi que l’air ne peut généreusement pénétrer dans la maison. En rénovation et en construction, dans les deux cas, quelques étapes cruciales devront être respectées afin de réussir la pose. Lors de ces travaux, quelques normes d’ordre purement légal et institutionnel sont appliquées. Tout logement doit naturellement disposer d’une ou plusieurs ouvertures.

La pose de ces ouvrages requiert un travail de professionnel. Toutefois, cela ne vous empêche pas de le poser par vos propres moyens. Vous avez une âme de bricoleur ou quelques notions en matière de bricolage ? Dans ce cas-là, que ce soit en matière de construction neuve ou de rénovation, des différentes méthodes doivent être mises en pratique pour procéder à cette pose. Découvrez de suite toutes les astuces nécessaires pour poser à la perfection vos nouvelles fenêtres.

Les matériels à pourvoir

Avant de démarrer ce projet, il faut tout d’abord se préparer mutuellement avec des matériaux spécialement conçus pour la pose des fenêtres. Même si vous êtes un professionnel en matière de bricolage, toutes les étapes conçues pour poser une fenêtre requiert des matériaux à savoir une perceuse perforeuse, un marteau, un fil à plomb, un burin, un niveau à bulle, un mètre ruban, des cales en bois, un tournevis, du mastic, des pattes équerres, des chevillettes et des pattes de scellement. Tous ces matériaux doivent obligatoirement présent pour établir ce travail de construction.

Les différents types de pose

Généralement, il existe une multitude type de poses pour installer une fenêtre. Premièrement, la pose en applique, la pose la plus répandue en matière de construction neuve. En effet, cette pose nécessite une mise en place d’une isolation intérieure, autrement dit, la fenêtre est installée contre le mur extérieur en recouvrant l’épaisseur qui est appropriée à l’isolant. Doté d’une praticité extrêmement efficace, ce type de pose vous permettra d’obtenir une surface vitrée optimale et très large.

Ensuite, parlons de la pose en rénovation, comme son nom l’indique, ce type de pose est réservé spécialement pour le changement des fenêtres déjà installées préalablement. Avant de procéder à l’installation, vous devez prendre des mesures pour les nouvelles portes soient sur-mesure. De ce fait, il est nécessaire que la dimension de la nouvelle fenêtre et l’ancien dormant soit exactement la même. De plus, il faut que le bâti de la fenêtre, soit sain, de façon horizontale qu’en verticale pour esquiver tout genre de risque.

Quant à la pose en tunnel, une pose très courante, elle est conçue notamment sur les maisons anciennes que ce soit en pierre ou à colombage. Ainsi, elle consiste à poser la fenêtre dans l’épaisseur du muret qui est normalement très épais. Et pour terminer, la pose en feuillure, identique à la pose en rénovation par contre, cette fois-ci, vous devez placer intégralement la fenêtre déjà existante en le remplaçant par une nouvelle fenêtre qui sera introduite efficacement dans les encoches spécifiques présentes.