comment changer les joints sur fenêtre PVC

le

Vous faites le bon choix en misant pour une fenêtre en PVC. Les fenêtres en PVC n’assurent-elles pas performance d’isolation thermique, durabilité et simplicité d’entretien ? Au fil du temps, il est fort possible que vous soyez obligé le joint de votre fenêtre en PVC. Découvrez dans cet article comment procéder.

Dans quel cas devez-vous remplacer le joint de votre fenêtre PVC ?

Le joint a pour mission d’assurer l’isolation thermique et phonique des fenêtres PVC. Au fil des années, ceci peut perdre en performance ce qui n’est pas sans conséquence. Voilà pourquoi il est indispensable de surveiller son état de temps en temps. Un joint qui n’est plus en bon état doit être remplacé bien entendu. Même si le remplacement par un joint universel est possible, ce n’est pas toujours une bonne idée. En effet, avec un tel joint, la performance n’est pas toujours au rendez-vous. La meilleure solution serait alors de faire un moulage exact sur le dormant de votre fenêtre.

Le nettoyage du dormant de la fenêtre PVC, indispensable lors du remplacement du joint

Avant de procéder à quoi que ce soit, vous devez tout d’abord nettoyer le dormant de votre fenêtre PVC. Là, le but étant de garantir un excellent moulage, mais aussi une meilleure adhérence du nouveau joint. Servez-vous d’une spatule fine et d’une brosse métallique afin d’enlever les morceaux du joint défectueux. Un tournevis fin vous permettra certes d’enlever les morceaux se logeant dans les endroits les plus difficiles d’accès. Nettoyez après le contour intérieur du dormant avec un mélange de détergent et d’eau chaude puis essuyez avec un chiffon sec. Avec un produit dégraissant, enlevez après les traces de collant ou de graisse sur le contour de l’ouvrant de votre fenêtre.

Comment faire après ?

Un pistolet vous permet de poser facilement le joint silicone de votre fenêtre PVC. Vous devez alors insérer la canicule de silicone dans celui-ci. En coupant le bout de la canule en biais, vous pouvez poser proprement et avec une grande précision le joint. Afin d’amorcer la silicone dans la canule, il n’y a rien de plus simple : actionnez maintes fois la gâchette du pistolet.

Vous pouvez après poser le joint silicone sur tout le contour intérieur du dormant (là, vous vous servez bien entendu du pistolet). Le joint doit être recouvert d’une bande de démoulage spécial mastic d’isolation. Grâce à celle-ci, l’ouvrant et le dormant ne se collent pas du moment que le joint n’est pas sec. S’il y a un surplus de silicone, pensez à enlever ceci avec une spatule. Fermez ensuite votre fenêtre. Attendez au moins 24 heures avant de l’ouvrir. Vous verrez, votre joint sera parfaitement sec. Vous pouvez alors retirer la bande de démoulage. Celle-ci doit être enlevée délicatement. Vérifiez si le joint en silicone est parfaitement net et égal sur toute sa longueur. L’opération est à répéter si tel n’est pas le cas.